Ma Prime Renov’ : la nouvelle aide à la rénovation énergétique de l’État

Thématique majeure du gouvernement et de la loi Denormandie 2020, le projet d’amélioration de performance énergétique des logements Français semble prendre un nouveau tournant. 

Alors, quelle aide est mise en place ? À qui s’adresse-t-elle ?

Explications.

Quel est le fonctionnement de MaPrimeRenov' ?

En effet, une nouvelle prime (« MaPrimeRénov’ »)  dédiée à l’amélioration énergétique a été lancée depuis le 1er janvier 2020. Elle correspond à un cumul des dispositifs de Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et des aides de l’Anah Habiter Mieux Agilité. Ce nouveau dispositif mis en place tend également à simplifier l’accès aux ménages des différentes subventions de l’État. Il s’inscrit pleinement dans la volonté de l’état de proposer des aides au logements pour les modestes.

L’aide, plus simplifiée et accessible, s’adresse à l’ensemble des ménages en aidant davantage la tranche de la population la moins aisée. Contrairement aux subventions du CITE, « MaPrimeRenov’ » pourra être délivrée l’année même des travaux, grâce à une demande en ligne effectuée en amont des opérations.

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), en charge de sa répartition, établira le calcul de cette aide en fonction de 2 critères :

  • Les ressources des ménages
  • La plus-value écologique des opérations de rénovation
Ma Prime Renov

Ma PrimeRenov’ : un objectif prioritaire pour l’État

Le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie et la secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire Emmanuelle Wargon ont officiellement lancé le dispositif à l’occasion de la présentation du site internet dédié.

Julien Denormandie a d’ailleurs souligné l’importance d’une meilleure isolation pour le logement des ménages en évoquant des exemples de travaux tels que l’installation d’une ventilation ou le changement de chaudière. La mise en place de MaPrimeRenov’ permettra de mettre « à la portée de chacun » l’amélioration du « confort quotidien » la réduction des factures et la réalisation d’un « geste pour la planète ».

La secrétaire d’État Emmanuelle Wargon a tenu à rappeler que ce dispositif était un enjeu majeur pour le gouvernement. Reprenant les arguments de Julien Denormandie pour les bénéfices de cette prime, elle a également rappelé que « l’État accompagne les Français dans leurs travaux de rénovation grâce à cette nouvelle prime ».

Enfin, le ministère de la Cohésion des Territoires rappelle qu’il est important de faire appel à des artisans qualifiés et de confiance pour les rénovations de votre habitat. Pour les identifier, il faut qu’ils disposent du label Reconnus garants de l’environnement (RGE).